Skip to content

Tillit – Sales Outsourcing Service

Écrit par ADEM
Publié le 12.09.2019

Français et norvégien d’origine, Kim Bliksas a aussi beaucoup vécu à l’étranger: Australie, Corée du Sud, Etats Unis et Angleterre.

Après ses études en commerce international, il a suivi trois mois de formation à Londres pour s’installer ensuite en tant que commercial pour une boîte anglaise de logiciels financiers dans l’industrie des fonds au Luxembourg, société pour laquelle il était responsable du marché français, Benelux et scandinave pendant cinq ans après lesquelles les dirigeants ont recentré leurs activités à Londres. « J’ai pris la décision de rester à Luxembourg avec mon ancien directeur et de nous associer afin de créer une nouvelle structure. » Plein de rêves au début, leur ambition est alors vite rattrapée par la réalité à savoir trouver rapidement des fonds pour financer ses rêves en capitalisant sur l’expérience acquise au fil des années dans ce milieu professionnel.

« C’est à ce moment-là que je me suis inscrit à l’ADEM. Mon conseiller professionnel auquel j’ai fait part de mes projets de création d’entreprise, m’a envoyé à la séance d’information concernant l’aide à la création d’entreprise à l’ADEM en 2018. Je me suis inscrit à deux cycles de formations chey Nyuko financées par l’ADEM. J’ai ensuite pu bénéficier du système de dispense à la création d’entreprise proposé par l’ADEM dont l’encadrement est effectué par Jean-Marc Gaspard. »

Partant du constat qu’il ’est difficile de trouver des bons profils commerciaux au Luxembourg, Kim s’est donc dit : « Pourquoi ne pas externaliser la fonction de commercial ?  »  Concrètement : une société qui recherche un commercial passe par une agence externe.

« Jean-Marc Gaspard a trouvé notre projet intéressant et ma accompagné dans mes démarches après que le projet ait été discuté et validé par un comité dédié au sein de l’ADEM. »

Tous les mois, Kim devait informer l’ADEM de l’état d’avancement de son projet : la création d’un site web, les avancées sur les premiers clients, les résultats des tests de ses processus, les outils marketing utilisés, les événements auxquels il a participé pour faire connaître ses activités, etc. Toutes ses démarches doivent en effet être envoyées sous forme de bilan concret. Le but est d’être opérationnel au bout de six mois.

Tillit a été créée en septembre 2018 et signifie « confiance » en norvégien. « Il s’agit d’une valeur que nous souhaitons divulguer dans notre processus ».

« Grâce à l’ADEM, j’ai également pu embaucher une personne en août 2019. A côté de ça, j’ai également recours à des intervenants externes. On fonctionne en mode start-up. Donc aujourd’hui, nous sommes une équipe de cinq et on a sept clients. »

Durant ce même été 2019, l’équipe a revu son branding et son identité visuelle. Tillit est ainsi devenu Sales Outsourcing Service

Le client type de Kim et de son équipe peut être une start-up, par exemple, qui a levé un certain nombre de fonds et cherche à acquérir des clients stratégiques soit en dehors, soit au Luxembourg. Ces services consistent à gérer les processus, faire les présentations, démarcher des clients jusqu’à la négociation commerciale ; tout ceci au nom de l’entreprise qui a recours aux services de Sales Outsourcing Service.

Une société ayant un nouveau projet et qui souhaite le tester sur un marché (Luxembourg ou étranger) peut également faire appel aux services de de Sales Outsourcing Service. Exemple : une nouvelle offre digitale à tester.

« Nous avons bien sûr commencer avec le secteur financer car nous avions des contacts qui sont devenus des clients. Mais depuis l’événement « Start-up stories » auquel nous avons participé, nous avons pu élargir notre panel en obtenant de nouveaux clients dans des domaines tels que la traduction et l’informatique. Notre focus est vraiment le process commercial. Nos clients nous disent qui sont leurs prospects potentiels. A nous d’organiser les rendez-vous et le suivi des démarches afin d’arriver aux négociations contractuelles. »

Pour l’instant le modèle fonctionne bien. Tous ses clients sont pour l’instant basés au Luxembourg. L’objectif est d’ailleurs d’atteindre une vingtaine de clients d‘ici la fin de l’année.

Pour Kim Bliksas, « le soutien de l’ADEM a été indispensable. Grâce à ça, j’ai pu participer à des formations qui ont fait avancer mon projet et j’ai pu bénéficier d’un encadrement nécessaire à la création de mon activité. »

Un conseil aux entrepreneurs en devenir ?

« Ce qui est important quand on se lance c’est d’être rémunéré tout de suite pour ce qu’on fait. Sinon, impossible de tester son projet et donc de valider le service qu’on propose en tant que réel besoin. Il faut être conscient qu’entreprendre entraîne beaucoup d’heures de travail. Il faut savoir gérer vie privée et vie professionnelle. Mais, travailler pour soi-même signifie surtout aussi un enrichissement intellectuel, nouer beaucoup de contacts, se pousser dans ses retranchements et prendre beaucoup de recul sur les choses, ce qui est essentiel. »

Où retrouver les différents services proposés par Sales Outsourcing Service ?

https://www.salesoutsourcingservice.com/

 

Suivez nous sur Linkedin | Contactez nous

Enter your email to get your free template

Enter your email to get all free scripts